Salsa Cubaine

Les Cours !

Durée du Cours 1h

Lundi

De 19h30 à 20h30 Niveau Débutant

Lundi

De 20h30 à 21h30 Niveau Avancé

Le Lieu des Cours !

Préau JULES  FERRY

61 Rue de Montlhéry - 91240 St MICHEL sur ORGE

Un Peu d'Histoire !

La Salsa est une danse "à la mode" en ce moment. L'engouement pour cette danse n'est pas le fait du hasard car la Salsa fait partie de ces danses qui font bouger et dont l'origine latino rappelle tout de suite le soleil des pays d'où elle tire ses origine, dont Cuba. De plus en plus nombreuses personnes se mettent à la Salsa du fait de l'aspect non académique de cette danse : pas de ligne de danse (sauf en Salsa dite "on 2"), on joue avec son partenaire comme en rock et en plus la musique est dotée d'un rythmique riche. Les mouvements de la Salsa n'ont pas été inventés ou standardisés par des professionnels de la danse comme l'ont été la rumba ou la cha cha. Par conséquent, il existe plusieurs courants (incluant le mambo) qui se mêlent sur les pistes de danse.

La musique Salsa prend ses origines dans le son (prononcer "sonne") cubain qui correspond à une musique apparue après la guerre d'indépendance de Cuba. Le son lui-même est fortement influencé par la culture des Caraïbes et de l'Afrique de l'ouest d'où sont issues de nombreuses familles cubaines. La domination de ce style de musique se prolongera jusque dans les années 1920. C'est déjà de la Salsa qui est jouée mais le nom "Salsa" n'est pas encore utilisé. Côté danse, les danseurs bougeaient les uns autour des autres en se touchant à peine et réalisaient de nombreux tours sans tous les sens un peu comme des hésitations mêlées à l'exaltation d'un premier flirt amoureux...

D'aucuns pensent que le mot Salsa est une contraction issue du titre "Echale Salsita" qu'Ignacio Piñeiro créa en 1928. Mais d'autres sont d'avis qu'il est  inexact de parler du terme "Salsa" avant les années 70 (voir plus loin). Par la suite, des musiciens firent référence à "Salsa" comme un terme désignant leur musique. Néanmoins, ce terme ne fut pas très diffusé pendant des années et on parlait plutôt de "musique latino". Cette musique était principalement dominée et diffusée par des New-Yorkais faisant partie de la communauté latino composée d'immigrés venant de Puerto Rico, Cuba, Haïti ou encore la République Dominicaine. Dans ce contexte, les rythmes originaux de la Salsa subirent les influences du jazz américain, d'où l'introduction d'instruments comme la trompette. 

Dans les années 40, des groupes comme celui de Tito Puente contribuent à diffuser la Salsa hors de New-York. Dans les années 70, la musique latino d'une manière générale est de moins en moins diffusée et la maison de disques "Fania Records" désire largement promouvoir ses artistes latinos. Elle  utilisa donc le mot Salsa comme le terme marketing pour identifier ce type de musique. Depuis cette période, le mouvement Salsa et passé par une étape plus "romantique" aux rythmes plus lents avant de reprendre dans les années 90 un essor particulièrement lié à la danse salsa qui ne cesse de faire des adeptes.

On rencontre différents courants de danseurs de Salsa, les deux essentiels sont d'origine Portoricaine et d'origine Cubaine respectivement. Et dans un même courant, on trouve encore des variantes (Salsa avec le premier pas sur un "1" de la musique ou celle avec le premier pas sur le "2" ou Salsa "on 2"). La rueda est aussi une manière de danser la Salsa en groupe de danseurs (souvent disposés en cercle).

Le Style Cubain (ou Casino)

Le style Cubain vient de la danse casino des années 1950, telle que pratiquée dans les chorégraphies du Tropicana, fameux club de La Havane, et prend ses racines dans le  son Cubain : très africain, « dans le sol », les gestes sont économisés -- on peut le danser dans des endroits bondés --, les passes épurées, il n'y a pas de jeux de jambes. Le couple se déplace essentiellement en décrivant des cercles successifs. C'est avant tout une danse de la rue, populaire, sociale. Il se danse normalement sur le temps « 1 », , au contraire du son cubain traditionnel où le « 1 », est suggéré par une mise en suspension du corps.

La Rueda de Casino, une variante de ce style, consiste en des rondes (rueda) de couples où un meneur (la madre) annonce les passes à venir. Tous les danseurs effectuent ces passes en même temps, de sorte que les danseurs changent fréquemment de partenaire.

 Le style Cubain (ou casino), le plus couramment pratiqué en France, du fait de la forte diaspora cubaine y résidant et transmettant sa culture.

Les écoles de danse enseignent essentiellement ce style, peut-être plus facile à aborder pour la sensation physique des européens. 


#copyright 2017/2018#